Histoire de la soie

Tissu noble par excellence, la soie est avant tout une matière élégante et somptueuse, appréciée depuis des millénaires par les familles royales. La légende raconte d’ailleurs que c’est une princesse chinoise qui aurait découvert l’utilité de ce fil résistant (sa solidité pouvant être comparée à celle de l’acier), en jouant avec un cocon de ver  (ou bombyx du mûrier). Partez pour un voyage unique et insolite par le biais de ce tissu, fibre naturelle textile unique au monde, la soie, un luxe unique venue d’asie.

histoire soieHistoire de la soie depuis la Chine

C’est donc en Chine qu’a été retrouvé le fragment de soie le plus ancien du monde, vers 2 570 avant J-C. Le secret du tissage de la soie, bien gardé puisque quiconque tentait de le divulguer subissait la peine de mort, demeura ainsi l’exclusivité des Chinois jusqu’au p remier ou deuxième siècle après J-C. Date approximative à laquelle la délicatesse de la soie traversa les frontières. Des foulards pour hommes et femmes

Le tracé de la route

La fameuse « route de la soie » était née : ce tissu exceptionnel voyagea alors à travers le monde, et notamment au Moyen-Orient et en Asie. Et si les Romains semblaient apprécier ce textile subtil et aérien, ce ne fut qu’au Xème siècle en Italie du Sud que les premières tentatives d’élevage de bombyx et de tissage furent effectuées (le marché européen resta ainsi uniquement italien pendant des siècles).

Les Soieries en France

En France, après quelques essais infructueux de Louis XI, la production nationale débuta réellement sous François 1er : les soieries de Lyon développèrent cette activité, grâce au monopole accordé par le roi. C’est ainsi qu’au 18ème, cette ville devint capitale européenne de la soie. Malheureusement, l’invention du textile artificiel et une épidémie de pébrine eurent raison de la production, actuellement principalement asiatique.