Histoire du turban

Le turban est un accessoire de mode très tendance mais il ne faut pas oublier qu’il fait partie intégrante de certaines coiffures dans de nombreuses civilisations anciennes ou modernes.

histoire du turban

Les origines du turban

On retrouve le turban dans des civilisations comme la Perse, La Turquie ou les pays arabiques. Des foulards pour hommes et femmesC’est un couvre-chef constitué d’une longue écharpe qui est enroulée plusieurs fois autour de la tête afin de la recouvrir entièrement. Dans certaines cultures le turban peut-être constitué de plusieurs pièces de tissus différentes. Le turban symbolise l’importance culturelle et spirituelle notamment des populations du golfe Persique car il est étroitement lié à la religion du sikhisme. Mais dans d’autres civilisations il peut être un objet plus pratique, comme le Touareg au nord du Mali, qui l’utilise pour se protéger du soleil. Les Indiens portent également le turban pour des raisons culturelles.

histoire turban

Une évolution dans la mode

En 1930 le turban se modernisa et devient un accessoire de mode sous l’influence de la créatrice Elsa Schiaparelli. Le turban est alors un signe d’élégance et de charisme, que les designers comme Jean-Paul Gautier et Jason Wu s’en sont emparé. Il permet de mettre une touche exotique et orientale dans un look plus urbain. Il peut adoucir une coiffure triste ou bien aider à venir à bout d’une chevelure trop rebelle. Le turban est loin du long foulard traditionnel qui pouvait atteindre jusqu’à 5 mètres. Il est maintenant disponible en petite bande de tissu légère et souple. Il peut être élastique ou bien même cousue de manière à faire un cercle prêt à l’emploi. Le turban est devenu moderne et pratique, féminin et élégant, un accessoire pour cheveux indispensables.