Porter un châle d’Orenbourg le pashmina russe

Les châles russe d’Orenbourg sont réputés pour leur délicatesse, leur légèreté et leur finesse de confection. Ce n’est une longue tradition Russe connue depuis des siècle, souvent imitée mais jamais égalée.

chale-d-orenbourg-le-pashmina-russe

Le secret des châles pashmina

Les chèvres du Tibet sont connues pour produire une laine de grande qualité. Des foulards pour hommes et femmesEn effet, les froids des hautes montagnes de l’Himalaya sont tellement rigoureux que ces petites chèvres produisent un fin duvet de laine qui pousse sous leur fourrure habituelle. Ce fin duvet est utilisé pour la confection des célèbres pashminas d’orient qui est connu pour leur douceur et la chaleur qu’ils apportent. Ces petites chèvres se sont déplacées pour arriver de l’autre côté des montagnes, c’est-à-dire du côté du Kazakstan et de la Russie. Ainsi, les Russes vont faire de même et utiliser cette laine pour la confection de leur châle. C’est une spécialité que l’on retrouve dans la ville d’Orenbourg.

Un châle particulier

Même si l’origine de la laine est le même, le savoir faire et les techniques de confection sont très différentes. En effet, les châles pashmina en cachemire sont tissées alors que les chapes d’Orenbourg sont tricotés. Cette technique permet aux fibres de prendre du volume tout en restant léger et soyeux. La technique de tricot est également assez particulière car les mailles sont très larges et aérées pour donner plus de légèreté aux châles. Ensuite, il suffit de varier les mailles et l’on peut obtenir des designs très différents et presque uniques à chaque châle. Les châles de meilleurs qualité sont ceux qui sont mêlés avec de la soie ce qui donne une douceur et une brillance unique. Les châles qui sont des imitations sont très rapidement repérables car ils n’auront pas cette légèreté et cette finesse de confection.