Comment nouer un foulard africain sur la tête ?

Les coiffures accessoirisées avec un foulard sont tendances mais les stylistes et les fashionisats n’ont rien inventé…les Africaines portent le foulard depuis déjà très longtemps! Pleins phares sur différentes manières de mettre son foulard dans les cheveux pour un look afro.

technique nouer foulard africain teteVenir à bout du volume

Les Africaines ont cette particularité d’avoir les cheveux crépus ce qui donne tout particulièrement du volume à leurs chevelures. Des foulards pour hommes et femmes Afin de venir à bout de séance interminable de démêlage et de coiffage, certaines adoptent les foulards pour se plaquer les cheveux pour une occasion, pour un jour. Bien sur pas besoin d’avoir les cheveux frisés pour effectuer cette coiffure, sur vos cheveux raides l’illusion sera au rendez-vous. Si vous avez les cheveux longs il faudra les relever en un chignon assez haut et plat que vous maintiendrez avec des épingles . Munissez-vous de votre foulard rectangulaire et assez long et posez le centre au niveau de l’implantation des cheveux de devant. Il faudra que votre chignon soit entièrement recouvert par le foulard qui sera ensuite torsadé et remonté sur le crâne pour passer sur chaque côté opposé. Vous pourrez faire un joli noeud sur le dessus ou le côté, ou bien alors cacher les extrémités sous le foulard.

Donner du volume

Une technique assez simple pour les femmes qui ont les cheveux volumineux et frisés, mais qui pourront aussi bien être accessible pour les autres avec un peu plus de dextérité. Il vous faudra un foulard très long et de préférence en une matière est de la tenue. Il faudra donc éviter les foulards en soie ou en mousseline qui ne donneront pas assez de volume. La technique est de poser le foulard sur l’arrière de la tête en partant de la nuque et en recouvrant une partie des cheveux. Ensuite, remonter les extrémités sur la haute de la tête et faire un noeud simple et faites les redescendre de chaque côté pour les refaire passer au niveau de la nuque et remonter encore sur la tête en faisant un noeud final volumineux.