Le foulard palestinien

Voilà une petite histoire liée au foulard palestinien carré à damier noir et blanc que l’on appelle le keffiehÉcharpe d’homme et femme plus que tendance certains l’écrivent keffié, l’écriture arable ne nomme Kufiya .L’histoire de cet accessoire de mode pour homme et femme est traditionnelle et nous emmène en voyage à travers la culture arabes et cette des bédouins. Très intéressante et et passionnante, voilà en quelques mot la tradition et l’explication autour de cette écharpe carré à carreaux qui fait tant parler d’elle.

KeffiyehDéfinition du Keffieh, le foulard paléstinien

Il est un foulard fait de tissu en coton, parfois en viscose, il se distingue par son quadrillage deux deux coloris que l’on appelle damier. Le plus célèbre coloris, le traditionnel c’est le foulard à carreaux noir et blanc, symbole pour les palestiniens. Néanmoins de nos jours on trouve dans le commerce des tas de coloris tels que les rouge, rose, bleu, jaune, orange ou encore violet, il y a autant de keffieh que de couleurs. Des foulards pour hommes et femmes

Histoire du keffieh

En fait il est une coiffe traditionnelle porté par les bédouins mais aussi par les paysans des pays arabes. Utilisé afin de se différencier des citadins, les ruraux aiment porter ce foulard dans la vie de tous les jours. Les révolutionnaires pendant le révolte arable des années 36-39 contre la présence anglaise en Palestine est une époque important dans l’essor du port du keffieh. En effet les révolutionnaire le portaient afin de ne pas être reconnus en l’enroulant autour de leur visage. Néanmoins le port du foulard leur valait aussi d’être facilement identifiable et reconnaissable entant qu’opposant. Néanmoins c’est tout un peuple qui se mit à porter le keffieh et cette tradition ne s’est pas perdue depuis.Dans les années 80, il devient en Europe le foulard des anarchistes et il est porté par ses militants. De nos jours, tout cela est bien oublié et il appartient désormais à la culture rock car il donne un style rebelle, les créateurs de mode parisiens l’ont bien compris.

Keffieh et péninsule arabique

Il est porté dans l’ensemble des pays arabes suivant qui sont la Palestine, (certains utilisent d’ailleurs le foulard palestinien pour désigner le foulard rendu célèbre par Yasser Arafat) mais aussi l’Irak , la Jordanie, la Syrie. En Afrique du nord, dans les pays du Maghreb il est aussi porté mais cette tendance est moins significative de cette zone.

Emblème des palestiniens

Dans la langue palestinienne on l’appel Al Hijaz, il est un élément distinctif du costume bedouins Commun à tous les pays du moyen orient. Il est aussi devenu le symbole de la révolte arable. Popularisé par Yasser Arafat dans les années 60, il est un symbole pour les activistes palestiniens et symbole du Hamas.