Soie cambodgienne du Cambodge

Au Cambodge, la soie se fait sur d’anciens métiers à tisser en bois, il existe même un village que l’on appelle le village de la soie, réputé pour la beauté de ses tissage.

foulard soie cambodgienne cambodgeLe Cambodge a du réapprendre ses techniques de tissages artisanales oubliées et on trouves quelques ateliers et ferme d’élevage dans la région de Phnom phen, de Sianouville et de Battambang. Les cocons de soie viennent aussi de Thaïlande. Des foulards pour hommes et femmesLa teinture et le filage sont réalisé sur place. Celles du Cambodge sont  assez brillantes, qui font de sublimes nœud et qui sont de plus en plus belles à long terme. Parfois un peu raides à l’achat, elles deviennent donc de plus en plus souples, légères te élégantes. Leur fabrication est un travail de longue haleine et de grande qualité. Celle du Cambodge existe en plein de couleurs, c’est une fibre qu’apprécie particulièrement les amateurs, très sollicité aussi pour l’ameublement.

Comment reconnaître la qualité ?

Pour reconnaître de la soie de qualité, il faut bien prendre en main l’article et analyser sa trame. La soie artisanale comporte des imperfections, sinon on parle de travail machine. Le fil de soie ne peut pas être uniforme, il est irrégulier. Ce sont les faux produits qui sont lise et parfait, c’est aussi malheureusement ce que peuvent rechercher les consommateurs, habitués à des produits standardisés et qui ne supportent plus les imperfections de l’artisanat. Ensuite c’est le lustre qui a vous permet de reconnaître la qualité de la soie, comparez, tout et analyser on se rend bien compte des différence, le synthétique et plus brillant et réagit plus à la lumière. On peut aussi brûler l’article et en juger à l’odeur. La soie de qualité artisanale est aussi une soie plus chère que les autres c’est un bon critère de sélection. En Inde l’artisanat propose aussi de la soie sublime à découvrir. Découvrez sans plus attendre un foulard en soie du Cambodge.