Soie grège définition

Avez-vous déjà entendu parlé de la soie Grège? C’est en fait, la soie la plus pure que l’on obtient après le déroulement du cocon. C’est donc de la fibre à l’état brute et la plus naturelle que l’on puisse trouver. Un petit tour dans le monde de la sériciculture, vous aidera à mieux comprendre cet univers complexe.

soie gregeComment obtient-on de la soie?

Le secret réside dans un petit vers que l’on appelle aussi le ver du mûrier ou le bombyx. Ce ver tisse son cocon entre les branches du mûrier pour s’y réfugier et muter en papillon. Des foulards pour hommes et femmesIl utile sa salive pour confectionner un long fil souvent ininterrompu de 600 m à 1 km de long, ce même fils qui va être déroulé en plongeant le cocon dans l’eau chaude puis enroulé autour de bobines. Ce premier fil est donc elle qui a souvent une couleur naturelle, c’est à dire beige. Pour obtenir un kilo de soie grège il faut environ 8 à 10 kilos de cocons. Cette fibre brute contient 25 % d’impuretés que l’ont enlève ensuite par lessivage. Ce fil va subir encore de nombreuses opérations, affiné, coloré puis tissé afin d’obtenir ces magnifiques soieries dont toutes les femmes raffolent.

Les utilisations de la soie grège

La soie grège peut-être tissé telle qu’elle et ressemblera plus à un tissu en lin. Le fait que la fibre soit brute, elle présente des imperfections et une couleur beige. C’est un tissu que l’on retrouve souvent dans l’ameublement et pour la décoration. Mais le plus souvent la soie grège est nettoyé, blanchie pour obtenir une fibre douce et souple qui servira à la confection des pièces les plus raffinées. Donc, il est assez difficile de trouver de la soie grège dans le commerce puisque la soie traitée est beaucoup plus appréciée par son côté esthétique.