La soie du Laos

Au Laos, chaque famille développe sa propre technique et parfois ses propres motifs de décoration, son type d’artisanat spécifique à son ethnie et à sa famille d’artisan.

soie du laosLes étapes de fabrication de la soie naturelle du Laos

Il faut nourrir les vers à soie 4 fois par jour, avec des feuilles fraîches de mûrier blanc. Les vers à soie doivent manger sans discontinuité durant 1 mois et ils sont voraces. Des foulards pour hommes et femmesEnsuite ils seront disposés sur des piques entre lesquels ils pourront tisser leur cocon protecteur. Lorsque les vers sont en passe de percer le cocon, on les ébouillante puis on procède à l’extraction de la soie par des bains alcalins. Puis les fils de soie sont bouillis dans de l’eau pure pour obtenir la souplesse qui les caractérise. Plus l’opération est répétée plus la soie sera souple et fine. Il faut 5000 cocons pour faire 1 kilo de soie pour un processus qui dure 8 jours. Ensuite le travail à la main continue avec le filage, la teinture et le tissage. Pour réaliser une longue étole traditionnelle il faut compter un mois de travail !

Au Laos, La Mode est 100 % Bio

Que ce soit la soie naturelle ou sauvage ou tous les autres tissus tel que le coton, la mode au laos est plus naturelle que dans les autres pays d’Asie, elle est aussi 100% biologique. Les tissus proposés dans cette boutique sont 100% naturels et biologiques réalisés par les meilleurs artisanas d’Asie.Les tissages sont fait à la main avec des matériaux naturels.

Artisanat Fait Main

Au Laos, la sériciculture est entièrement artisanale, réalisée à l’ancienne selon des techniques ancestrales, comme le dévidage au rouet, la teinture et le filage sont faits manuellement par les femmes tisserand qui tissent manuellement 1 mètre par jour pour les motifs les plus simples, et quelques centimètres pour des motifs plus complexes d’un châle.