Origine du foulard scout

Le foulard est un élément incontournable de l’uniforme scout. Si, au sein des associations, les tenues de camp varient, le foulard est toujours présent en tant que marque distinctive : c’est Baden-Powell, le fondateur du mouvement scout qui le proposa au commencement de ce mouvement comme symbole de l’unité et de l’appartenance au groupe. Mais plus qu’un accessoire ou qu’une simple coutume, le foulard scout fut également choisi en raison de son utilité première.

origine foulard scoutOrigine du foulard scout

En effet, il servait de protection aux scouts durant les nuits les plus froides passées sous les tentes, en cas de blessure, ainsi que face aux rafales de vent et de poussière. Les premiers foulards scouts possédaient donc des formes larges et carrées, faciles à transformer en bandage ou en cache-nez : ce n’est qu’avec le temps qu’ils ont diminué, jusqu’à prendre la forme triangulaire que l’on connaît bien aujourd’hui. Des foulards pour hommes et femmes

Comment le reconnaître ?

En règle générale, le foulard scout est bicolore, bien que certains possèdent un double liseré : en France, par exemple, il revêt les couleurs du drapeau national. Il se porte toujours roulé autour du cou, passé dans une bague de foulard en cuir ou en métal. Cependant, cette bague est parfois remplacée par des noeuds carrés ou coulants, notamment chez les Louveteaux et les Jeannettes. Ces attaches, mais également les couleurs et motifs qui l’ornent sont, pour le connaisseur, révélateurs d’indications précises : elles indiquent l’unité du scout et sa provenance géographique, et parfois même jusqu’à son âge.