Foulard écharpe commerce équitable

Découvrez comment sont confectionnés vos grand foulard très doux, vos écharpe hiver chez Princesse foulard. Vous comprendrez pourquoi les foulards sont en exemplaires unique, pourquoi les collections sont sans cesse renouvelées et pourquoi vous ne trouvez pas de foulards standardisés. Pourquoi la qualité haut de gamme des foulard indien  est au rendez vous lorsque vous recevez votre petit paquet, vos commandes que je prépare pour vous avec le plus grand soin.

Foulard du commerce équitable

Mais qu’est ce que le commerce équitable ? Découvrez nos écharpe cachemire d’himalaya.Le commerce équitable c’est avant tout une façon de consommer différemment et plus précisément qui consiste à ne pas consommer des produits produits en masse. Car les produits produits à la chaîne et à bas coût sont toujours les révélateurs d’une souffrance sociale des peuples producteurs. Le commerce équitable vise à payer le prix juste des produits qui ne suivent pas un modèle économique sous pression. Les chaines de productions sont courtes et transparentes. Il s’agit d’une économie qui rémunère justement le fruit du travail et valorise à la fois celui qui le produit mais aussi le savoir faire qu’il utilise, le temps nécessaire à le confectionner. Il rémunère justement celui qui travail, par exemple c’est l’artisan qui défini son prix qui est accepté sans négociation et sans pression. En savoir plus sur les écharpe soie homme luxe.

Echarpe du commerce équitable

Chez princesse foulard la plupart des foulard carré en soie sont produits en toute petite quantité ou en exemplaire unique. C’est la raison pour laquelle vous pouvez voir dans la boutique ‘dernier exemplaire » ce qui signifie qu’il s’agit d’un exemplaire unique, seulement produit pour vous. L’artisan défini son prix de production, il fabrique selon ses délais son foulard en soie, son écharpe 100% coton. Il s’agit de relation de confiance et établies de longue date qui valorise le travail qui est réalisé. Vous avez dans vos mains un foulard unique. Je suis la seule intermédiaire en l’artisan et vous. Il s’agit de faire travailler de nombreuses famille de producteurs, de soie, de coton, de lin, de préserver leur savoir faire et leur mode de vie. Et même si on sait que l’on ne peut pas faire changer la terre entière, c’est contribuer à ma façon à une nouvelle manière de faire tourner le monde. Vous proposer des foulards que vous ne trouverez nul part ailleurs qu’en vous rendant sur place, dans les coins les plus reculés d’Asie, là où vivent les petits artisans. Je vous ouvre leur porte et vous, par le biais de leur réalisation vous découvrez leur coeur.