Histoire du foulard islamique

Le foulard a une place particulière et importante dans l’Islam, il est placé sur la tête pour couvrir les cheveux tout en laissant apparent le visage. Ce foulard se nomme également le « hijab » en arabe et peut-être différent d’un pays à un autre, dans sa forme et sa manière d’être porté.

histoire foulard islamiqueLe voile et la religion

L’Islam considère la femme comme étant une perle qu’il faut préserver précieusement, ainsi le voile permet de couvrir la tête ou bien le corps pour cacher ses attraits. Des foulards pour hommes et femmesLe foulard est une protection pour les femmes et pour ne pas attirer les regards, les tentations et plus simplement les ennuis ou les agressions. Certaines traductions et interprétations du Coran recommandent aux femmes de porter le voile par pudeur et pour se protéger. Le voile Islamique de nos jours est également porté afin d’incarner les valeurs fondamentales de l’Islam par des caractéristiques externes, tel que les vêtements. Le port du voile est toujours un sujet délicat et qui pose certains dilemmes entre liberté et religion, ce sont des débats actuels très complexes.

Les différents foulards islamiques

Selon les pays, les civilisations et les courant religieux, le voile Islamique change de forme et de couleur. Chaque pays de l’Islam finit par avoir ses propres tenues qui le caractérise. Par exemple en Iran, le voile porte le nom de Tchador, qui est un voile simple qui ne couvre pas le visage ni même les vêtements. En Afghanistan ou dans certaines régions du Pakistan et d’Inde, le voile s’appelle Tchadri. Il se pose sur un pantalon et recouvre une partie ou la totalité des jambes et une partie des bras. La Burka est en quelque sorte un Thadri encore plus long et couvrant, jusqu’aux pieds et aux mains. Le Niqab couvre le visage à l’exception des yeux, il est porte au Moyen Orient ou en Asie du sud-est.