Histoire soieries lyonnaises à Lyon

Lyon était célèbre pour son industrie du tissage de la soie et la tradition continue à ce jour. En savoir plus sur les famille de soyeux lyonnais.

La route de la soie Lyon

Un peu d’histoire…C’est sur les rives de la Saône que l’histoire de la soie à Lyon a commencé. En savoir plus sur laver la soie. À la Renaissance, c’est à dire à la fin du XVe siècle et au début du XVIe siècle, les grands salons à Lyon attirent les premiers commerçants de la soie et l’industrie commença à prospérer. En 1540, le roi François Ier donna un nouvel élan à l’activité de la soie à Lyon en accordant à la ville un monopole sur les importations de soie brute en France.En savoir plus sur nettoyer un foulard en soie.

Histoire de la soierie à Lyon

Les tissus se sont diversifiés avec les premiers métiers à tisser mécaniques. Au XVIIIe siècle, la production de la soie était le pilier de l’économie lyonnaise: 28 000 personnes étaient enregistrées comme ouvriers de la soie en 1788. Découvrez les foulard carré soie de la boutique.

Soierie Lyon croix rousse

Au début du 19e siècle, l’époque napoléonienne donna un nouvel élan à l’industrie de la soie, de même que l’invention du métier à tisser Jacquard en 1801. Les techniques de teinture des tissus aidèrent le développement de l’industrie chimique, solidement en place au milieu du XIXe siècle. En 1870, l’industrie de la soie représentait 75% de l’ensemble de l’activité industrielle lyonnaise, avec environ 100 000 métiers à tisser en activité. Découvrez les foulard soie homme femme.

Manufacture de soierie de Lyon

De nos jours.Aujourd’hui, les métiers à tisser automatiques et les nouvelles techniques de tissage ont remplacé les Canuts. Les fabricants de soie se sont tournés vers d’autres fibres ou ont fait appel à des compétences très spécialisées telles que la restauration de tissus historiques ou l’approvisionnement de créateurs de haute couture.En savoir plus sur où acheter foulard soie.

Musée de la soie Lyon

Le Musée des textiles conserve l’histoire et le patrimoine de l’industrie de la soie à Lyon. Bien que l’avenir du musée soit actuellement incertain, l’histoire épique de la soie se poursuit, comme en témoigne la récente ouverture d’un service de train reliant la Chine à Lyon sur l’ancienne route de la soie.