Tuto tricoter un chale russe

Les châles Russes sont très appréciés pour leur élégance et leur finesse. Si vous êtes un peu experte en tricot, vous pouvez vous lancer dans la confection de l’une de ces châles légers aux mailles très larges et aériennes.chale russe laine cachemire

Le châle d’Orenbourg

Il existe plusieurs sortes de châles Russes dont celui que l’on appelle le châle d’Orenbourg. Des foulards pour hommes et femmes Il a la particularité d’être très finement confectionné à laide d’une laine très fine que les Russes trouvent sur les chèvres de leurs montagnes. Ce châle s’inspire directement des pashminas en cachemire ramenés d’Inde au 18e siècle. Mais les Russes ont su remplacer la laine des chèvres du cachemire par leur propre laine beaucoup moins couteuse.

Tuto tricoter chale russe

De la dentelle en tricot

Le but est d’obtenir des mailles larges à laide d’une laine très fine pour obtenir une sorte de voile très délicat en dentelles à travers laquelle passe la lumière. La réussite de cette technique passe bien entendu par un choix très précis de la laine. Il faut qu’elle soit très fine et même composée de fil de soie pour un châle qui ressemblera aux châles russes. Ensuite, pour le choix du motif, il faudra faire appel à des grilles qui seront un modèle à suivre pour vous aider à vous repérer dans vos motifs. Vous aurez besoin de ces grilles afin de ne pas perdre le fil de ce que vous faites, ou bien vous passerez plus de temps à défaire et a refaire votre tricot. La délicatesse et l’élégance de ces chapes résident dans la finesse et la complexité de motifs et des dentelles. C’est un travail de longue haleine qui pourra en décourager plus d’une. Pour votre premier châle, penchez plutôt pour quelque chose de simple plutôt répétitif au centre pour finir sur des bordures légèrement dentelles. Vous prendrez ainsi l’habitude de travailler avec de la laine fine et avec cette technique particulière.