La soie chinoise de Chine

La chine a été un des premiers pays à découvrir les secrets du vers à soie et les archéologues y découvrirent des traces remontant jusqu’aux 21 – 16e siècle avant JC. Les Chinois conservèrent durant longtemps l’exclusivité de la fabrication de la soie de Chine ainsi que son commerce avant de céder le secret au reste du monde.

Des foulards pour hommes et femmes

soie chinoise chineLes différentes soies chinoises

Il existe une grande quantité de type de soie qui dépendent de la qualité de la fibre utilisée mais aussi est étroitement liée à la technique du tissage. En Chine on dénombre une dizaine de variétés  utilisées pour la confection de vêtements de qualité ou pour la décoration. Il y a le crêpe, le satin, les brocarts, les mousselines, les gazes… Les soies la plus ancienne de Chine sont des soieries à décor formé par la trame, mais par la suite les motifs de chaîne prédominaient et les gazes formaient l’essentiel de la production.

Des soieries raffinées

La ville de Suzhou a pendant longtemps été surnommée la capitale de la soie. Elle est restée pendant longtemps le centre de production de la soie la plus célèbre de la Chine. À l’époque elles confectionnées dans cette ville étaient destinées à la cour impériale et les soieries étaient souvent finement brodées à la main. Plus tard fut inventé la faille qui est un tissu  à gros grains et le brocart. À l’époque des Qin et des Han, le tissage et les techniques de teinture avaient fait de grands progrès. Certaines soieries de Han comportent des motifs d’astronomie, des personnages et des figures géométriques en couleurs. Les soies de Chine sont à l’heure d’aujourd’hui toujours très réputées pour leur finesse de confections et leur haute qualité utilisant un savoir-faire transmit depuis des millénaires.