Comment on fait de la soie ? fabrication de la soie

Comment on fait de la soie ? fabrication de la soie
3.8 (75%) 8 vote[s]

Découvrez tout a propos de la soie et ses technique de fabrication traditionnelle et ancestral selon le savoir faire unique des artisans asiatique et plus particulièrement thaïlandais. Retrouve les plus belles collections de foulards en soie artisanaux fait main en soie naturelle de la plus haute qualité.
fabrication soie naturelle

Soie, comment c’est fait ?

Cette étoffe si merveilleuse n’aura plus de secret pour vous. Vous découvrirez comment un foulard en soie et réalisé, comment il est teints puis tissé. Vous retrouverez des différents type de soie qu’il existe de la soie brute à la soie sauvage. Vous pourrez découvrir nos foulard en soie sauvage. Des foulards pour hommes et femmes Une sélection unique et authentique de foulard homme et femme en soie réalisées de façon artisanale par de petits artisans dans les règles du commerce équitable. La soie c’est l’histoire d’un peuple asiatique et d’une étoffe qui n’a pas d’égal dans le monde pour sa beauté et son lustre unique qui dépend du savoir faire des maîtres artisans, des éleveurs et des tisserands.

Fabrication de la soie

La première étape de la fabrication de la soie consiste à élever ces vers, dans de grands paniers plats. Une femelle Bombyx pond plusieurs centaines d’œufs avant de mourir.Une fois éclos, les petits vers se nourrissent des feuilles de mûrier fournies plusieurs fois par jour et vont grandir jusqu’à mesurer 7-8 cm.Après environ un mois, les chenilles vont cesser de s’alimenter et cherchent à grimper, elles sont alors prêtes à se métamorphoser et tisser leur cocon.A ce moment-là, elles sont transférées dans un panier avec un support intérieur formé de cercles concentriques qui permet au ver de se fixer et de démarrer le tissage du cocon avec sa salive. C’est de ce cocon formé d’un seul fil mesurant de un à deux kilomètres que sera issue la soie.Avant que la métamorphose de la chenille ne soit complète, les cocons sont retirés de leur support et nettoyés superficiellement. Ils sont ensuite ébouillantés afin de tuer le ver et de récupérer le fil de soie sans le briser. Les vers morts seront récupérés et mangés, pas de gâchis ! En savoir plus sur qu’est ce que la soie et sa définition.

Qui a inventé la soie ?

Partez à la découverte de la soie chinoise de Chine, l’une des plus belles fibre textile au monde, un art et artisanat unique qui a été inventée par les chinois, voilà l’histoire.

fabrication soie chineElevage des vers. C’est la Chine qui a inventé l’élevage des vers , le dévidage des cocons et le tissage des soieries, cet art et artisanat a ensuite parcouru le monde grâce à la route de la soie.les variétés de la soie. Les différents types de soie utilisées pour la confection de vêtements de qualité ou la décoration : La pure Soie, crêpes, satins, brocarts, mousselines, gazes…Le filage de la soie. Un ver à soie est capable de sécréter un filament pouvant mesurer jusqu’à 1 500 m. Elle n’entre généralement pas dans les processus de filature décrits au-dessus. On assemble les filaments , puis on fait un retordage de ces assemblages, qui peuvent ensuite être coupés pour être mélangés à d’autres fibres. Au début des années 80 L’industrie de la soie chinoise est parvenue à ses fins avec la création de la soie, la fibre chimique, le tissu mélangé de soie-polyester ont pris un essor simultané.

Tissage de la soie

Après l’étouffage et le séchage des chrysalides à l’intérieur de leur cocon.Les cocons sont trempés dans de l’eau très chaude pour ramollir la séricine des couches supérieures.Des brosses rotatives battent les cocons pour enlever les petits fils discontinus de l’extérieur. Dans de l’eau chaude, on enlève les blases pour dégager l’extrémité du fil. On les met dans des bassines de filature dans une eau à 50°C. le tissage est l’opération qui crée le tissu par l’entrecroisement des fils de chaîne (sens de la longueur) et des fils de trame (sens de la largeur), sur un métier à tisser. Ourdissage: Les fils de chaîne sont montés sur un grand rouleau, en respectant leur tension et leur parallélisme. Les différentes structures de tissus sont appelées armures. Tricotage des foulards indiens en soie :La soie est une fibre qui s’adapte admirablement au tricotage. Le caractère naturel et élastique de la soie permet de réaliser des tissu réputés pour leur souplesse, leur drapé et leur confort.

Comment est fabriquée la soie ?

La soie est une fibre textile animale produite par un vers : le vers à soie ou bien appelé bombyx qui vit dans les mûriers. Afin de récupérer la soie pour en confectionner vos vêtements, vos étoles ou vos écharpes…il faut commencer par élever ce vers ce qui s’appelle la sériciculture.
comment est fabriquee soie

Comment produire de la soie ?

L’élevage des vers à soie est tout d’abord une idée des Chinois qui furent les premiers à découvrir cette fibre. A l’heure d’aujourd’hui le principe reste le même et a très peu changé, mais à part une mécanisation des étapes.La femme bombyx pond ses oeufs par centaines et ceux-ci sont récupérés et placés dans une couveuse ou ils sont maintenus au chaud. Lorsqu’un oeuf éclot, il en sort un vers de quelques millimètres seulement qui va se nourrir des feuilles du mûrier pour grandir. Son poids et sa taille vont considérablement augmenter et le vers va subir quatre mues différentes au cours de sa vie. Ensuite, la chenille va finir par s’attacher à un support à l’aide d’un fil qu’elle fabrique avec sa salive puis va tisser un cocon autour d’elle pour se préparer à sa dernière mue, le passage de l’état de vers a celui de papillon. C’est ce fils qui va être récupéré pour faire la soie.

Comment faire de la soie ?

Une fois que le vers a fini de tisser son cocon, celui-ci est placé dans une étuve de 70 à 80 degrés pour tuer le vers puis ensuite est trempé dans l’eau bouillante. Cette opération permet au fils de se détacher et d’en trouver l’extrémité. Une fois l’extrémité attrapée à l’aide d’un petit balai, une dévideuse fait le reste et réunit les fils de plusieurs cocons en un seul fil. On obtient ainsi de la soie grège, la soie la plus brute. Ensuite, ce fils de soie grège subit plusieurs étapes, torsion, nettoyage et teinture pou arrivait à un fil qui sera prêt à tisser.