Soie sauvage définition

La soie est une matière particulièrement appréciée et connue pour sa brillance, son aspect soyeux et élégant. Un tissu dont les secrets remontent à plus 2500 ans, grâce aux chinois qui élaborèrent sa fabrication au fil des siècles et le commercialisèrent grâce à la route de la soie. Il existe différent types de soie, la soie naturelle et la soie sauvage qui sont de qualités différentes ainsi que d’aspect.

definition soie sauvageComment est elle fabriquée ?

La soie est un tissu d’origine animale qui provient d’un vers qui se nourri des feuilles de mûrier. Des foulards pour hommes et femmes Ce vers, également appelé bombyx confectionne un long fil à l’aide de sa salive afin de ses créer un cocon qui va lui permettre de muter en papillon. C’est ce long fil qui va être déroulé en le plongeant dans de l’eau bouillante puis filer sur des bobines. La soie sauvage que l’on appelle également Tussah, provient d’un autre vers que le vers a soie naturelle, car il existe plusieurs types de chenilles. C’est une soie assez méconnue et plus rare mais que l’on trouve de plus en plus dans le monde de la mode car elle est superbe et originale.

La particularité de cette fibre sauvage

Comme son nom l’indique, la soie sauvage n’est pas issue de l’élevage du vers à soie mais plutôt des cocons naturels que l’homme ramasse sur les arbres. La qualité de la soie est donc très différente et a un aspect mat et raide. Les fils sont également plus grossièrs et moins fins que la soie naturelles. On peut y trouver de nombreuses aspérités qui font le charme des soieries sauvages. Une fois ce fils sauvage tisse, le tissage sera plus grossier mais aussi beaucoup plus résistant que la soie naturelle. C’est un tissu moins cher et plus économique que la soie naturelle ce qui fait qu’on le retrouve de plus en plus dans la confection dès vos vêtements.