La grande tradition des châles russes

Un élément qui marque l’histoire de la mode Russe, c’est le châle. Une étoffe particulièrement soyeuse, confortable pour passer la saison hivernale en douceur et surtout avec élégance. Le châle Russe a une réputation mondiale car c’est un accessoire incontournable de la mode et le styliste et les fashionistas l’apprécient tout particulièrement.

grande tradition chales russes

Des origines à aujourd’hui

Bien avant les châles Russes, il y eut les châles du Cachemire dont la tendance se répandit à la fin du 18e siècle, grâce aux Anglais qui les rapportèrent de leur colonie en Inde. Des foulards pour hommes et femmes Ces châles étaient particulièrement appréciés grâce à leurs nombreuses qualités, leur finesse, leur souplesse, leurs broderies exécutées à la main. Mais ces châle avaient été très cher car confectionnés avec la laine de du chèvre du Cachemire qui est assez rare. Les Russes, raffolaient de ces châles et commencèrent à adapter le châle du Cachemire en utilisant de la laine de mouton et en le tissant avec différentes couleurs afin d’obtenir de magnifiques motifs moins longs à travailler que la broderie.

chale russe traditionnel

Différents procédés de fabrication

Contrairement au châle du cachemire qui sont entièrement brodés à la main, les châle russes sont tissés en utilisant la technique mise au point par les gobelins, c’est-à-dire un enchevêtrement de fils de différentes couleurs qui vont créer des imprimés. Cette technique permet une production de masse qui est beaucoup moins cher que la broderie à la main. C’est dans les années 60 que le processus évolua encore pour laisser place la technique de la tapisserie à celle de l’impression qui est encore plus économique. Quoiqu’il en soit la grande particularité des châle Russes sont leurs larges motifs floraux qui vont être exécutés tout au long des bords en laissant un centre plus simple et uni.