La soierie, définition

Le mot soierie a une définition simple, il défini l’étoffe en soie en elle même, son synonyme anglais est le brocart. Pour en savoir plus sur la soierie en Thaïlande, en Chine, en Inde, suivez ces quelques articles consacrés à cette thématique passionnante des tissus et textiles.

soirerie definitionLa soierie en Asie

La soie thaïlandaise est tissée selon un rituel qui lui donne une qualité supérieure, mondialement reconnue pour ses foulards femme et homme . Des foulards pour hommes et femmesLa soie a une histoire riche qui nous emmène en voyage en chine et au travers de siècles où l’art de faire la soie s’est transmis à toute la civilisation asiatiques et les savoir faire dans les pays proches de la chine se sont aussi développer.

Le savoir faire des soieries en Thailande

 

La Thaïlande en premier lieu a développé des techniques d’élevage de ver à soie unique et qui lui sont particulières avec des petits secrets qui rendent sa soie unique. L’occident a tenté de se lancer dans la fabrication de la soie mais face a peu de succès de qualité, l’Asie est restée maître d’œuvre dans ce domaine et devenu le principale producteur de soie et le professionnel de la sériciculture, ce procédé qui consiste à élever les ver à soie, à dévider les cocon pour en récupérer le fil de soie qui sera ensuite tissé à l’ancien. Un savoir faire qui possède encore grande nombre de petits secrets bien gardés partout en Asie et dont nous vous livrons quelques clefs.

La soie traditionnelle et la soie sauvage avec les savoir faire de fabrication moderne permet à présent de réalisent à la fois des accessoires et bijou de cheveux mais aussi des pochettes mode et tout plein d’accessoires à la beauté unique.