Les origines de la soie

Depuis plus de 3000 ans, les hommes connaissent le secret de la soie. Un tissu qui est particulièrement doux, brillant et raffiné, apprécié pour la confection de vêtements. Mais son histoire est complexe et prend ses origines en Chine avant d’arriver jusqu’à chez nous.

origines de la soieLa soie, une fibre animale

Avant toutes choses, il faut savoir que la soie est un textile assez particulier qui a une origine animale et non pas végétale comme le coton ou le lin. À l’origine de cette fibre se trouve le vers à soie, que l’on appelle également le bombyx du mûrier. Des foulards pour hommes et femmesUn vers qui confectionne et tisse son cocon en créant un long fil avec sa salive. Il se crée un espace où il va pouvoir muter et se transformer en papillon. Le long fil qu’il fabrique va être dérouler pour être ensuite utilise afin de tisser ce tissu. L’élevage des vers devient de la sériciculture, dont le secret a été longuement gardé par les Chinois.

Mythes et légendes de la soie

Les écrits de Confucius et la tradition chinoise racontent qu’il y a bien longtemps un cocon de vers à soie été tombe dans la tasse de thé de l’impératrice Leizu. En voulant l’extraire de sa boisson, la jeune fille de 14 ans commença à dérouler le fil du cocon. Elle eut ensuite l’idée de le tisser, pour cela elle commença a observé la vie du ver pour en faire un élevage, le début de la sériciculture. À partir de ce moment-là, la jeune fille est devenue la déesse de la soie dans la mythologie chinoise. La soie fut exportée pendant longtemps à travers tous les pays, un commerce que l’on connaît sous le nom de « route de la soie » . Les Chinois se servaient de ces magnifiques textiles comme une monnaie d’échange mais garda précieusement leurs secrets.

Une autre légende raconte que le secret fut enfin dévoilé par une princesse chinoise, qui transporta des cocons de vers à soie dans sa coiffure pour rependre le secrets de la sériciculture en Inde.